Comme lorsqu’ils voulaient censurer Jean Henry Ceant les députés veulent doubler le sénat pour ratifier Jean Michel Lapin…

Comme lorsqu’ils voulaient censurer Jean Henry Ceant les députés veulent doubler le sénat pour ratifier Jean Michel Lapin…

C’est nettement clair qu’après plus d’un mois que le président ait nommé le premier ministre Jean Michel Lapin pour remplacer le notaire Jean Henry Ceant a la primature, la crise dont fait face le pays depuis quelques temps prend une nouvelle dimension.

L’ancien ministre de la culture reconnu comme un cadre de carrière de l’administration publique n’arrive toujours pas à présenter sa déclaration de politique générale devant le parlement. Le protégé du président Jovenel Moise a déjà essuyé deux échecs au sein du sénat de la république.

Bloqué à chaque fois par les quatre sénateurs de l’opposition, le premier ministre et son gouvernement est dans l’impasse.

La majorité présidentielle à la chambre des députés veut passer à l’action. En effet, le député de kenscoff l’honorable Antoine Alfredo dans ses déclarations a fait savoir que la majorité a la chambre basse est prêt à agir. C’est un peu similaire à ce qui s’est passé lorsque les députés voulaient à tout prix jeter le notaire Ceant.

Les avis sont partagés sur la question, compte tenu du faite que beaucoup d’observateur pense que la crise ne pourra pas être résolue avec cette stratégie que l’un des sénateurs de l’opposition qualifie de perte de temps.

Le pays attend un gouvernement qui sera en mesure de faire face a cette crise systémique qui dure depuis trop longtemps..

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *